Vous partez dans un nouveau pays et vous vous demandez par où commencer? Voici un guide en 5 étapes pour bien vous orienter  

  

Le départ approche ? Que ce soit une première pour vous ou que vous soyez rodés, les déménagements ont ponctué notre vie de famille. C’est un moment riche en émotions, souvent partagé entre la joie et l’excitation à l’idée d’un nouveau départ, peut-être teinté de tristesse à l’idée de quitter son cocon, sans oublier la peur, car il n’est jamais facile de tout recommencer. Chaque membre de la famille vit cette expérience à sa manière.

Je partage donc avec vous un guide en 5 étapes pour bien vous orienter. Après un premier guide consacré aux préparatifs du déménagement, je me concentre aujourd’hui sur les différentes démarches entreprises pour tout préparer et sur les défis rencontrés: administratif, maison, école, relations sociales et épanouissement personnel.

 

ÉTAPE 1. Gérer les aspects administratifs    

Les démarches administratives varient d’un pays à l’autre, et parfois même d’une ville à l’autre. Bien que ce ne soit pas l’aspect le plus agréable, il est essentiel et incontournable.

Dans le pays d’accueil : Préparez-vous, cela peut prendre du temps. Selon le pays, vous devrez peut-être fournir de nombreux documents et communiquer avec diverses autorités. La barrière de la langue ou votre nationalité peuvent compliquer les choses. Un professionnel sur place ou votre lieu de travail peut faciliter certaines démarches relatives aux visas ou à l’enregistrement. Les collègues ou les points d’accueil peuvent également s’avérer précieux pour vous expliquer la marche à suivre. Avant de partir, assurez-vous de bien comprendre votre statut et vos droits, surtout en tant que conjoint! 

Concernant votre pays d’origine : Il reste encore des démarches ! Commencez par vous enregistrer auprès de votre consulat ou ambassade, cela vous permettra par exemple de voter depuis l’étranger. En tant que résident à l’étranger, vous pourriez aussi choisir de déménager votre résidence fiscale, ce qui peut influencer vos impôts. Consultez un spécialiste pour faire des choix éclairés selon votre situation personnelle ou professionnelle. Certains experts d’Expat Pro peuvent notamment vous conseiller.

L’assurance santé : Vérifiez votre couverture à travers le travail. Sinon, plusieurs options s’offrent à vous, comme la CFE pour une couverture santé et retraite. N’oubliez pas les autres types d’assurance (responsabilité civile, etc.). Certains choisissent de conserver leur assurance du pays d’origine pour les soins lors des retours en vacances.

Mon conseil pour l’administratif : Si vous êtes en couple, partagez-vous les tâches pour alléger la charge.

 

 

ÉTAPE 2. Trouver le bon logement  

 

 Le choix de votre nouveau chez-vous est une étape décisive, et plus fun que l’administratif pour moi! Voici quelques conseils pour naviguer dans vos recherches :

L’exploration préalable : Il est possible d’organiser un voyage de reconnaissance. Cela vous permet de visiter différents quartiers, de sentir l’ambiance locale et d’identifier les commodités essentielles. Cependant, cela peut s’avérer coûteux et logistiquement compliqué.

Le logement temporaire : Opter pour un logement provisoire peut être une bonne stratégie. Cela vous donne le temps de chercher une maison ou un appartement sans précipitation. Les options incluent des locations de courte durée ou des un séjour en chambres d’hôtes ou appart’hotel. Cette solution doit rester courte à mon avis car elle a un inconvénient: à l’arrivée, on a souvent besoin d’une stabilité surtout avec des enfants. Déménager deux fois en l’espace de quelques mois peut être très fatigant. Si vous optez pour cette solution, préparez bien votre famille et expliquer que c’est une transition. Pendant ce temps, toute la famille peut être impliquée pour trouver le logement et organiser les visites.

La recherche à distance : Avec les technologies actuelles, il est possible de mener sa recherche à distance. Utilisez les réseaux sociaux, les forums d’expatriés et les sites immobiliers locaux. Demander l’aide d’une agence immobilière sur place peut également être judicieux. J’ai souvent utilisé mon réseau ou des connaissances pour avoir des informations à distance et pouvoir faire des choix que je n’ai pas regretté.

Considérations importantes : Lors de la sélection de votre logement, prenez en compte les coûts, la sécurité, la proximité des écoles, des transports publics, des services de santé, et des autres facilités. Certaines zones sont vite saturées et il faut parfois un peu de chance pour trouver la perle rare. 

 

 

 

ÉTAPE 3. Choisir l’école 

Cette étape est essentielle selon moi. J’ai même hésité à la placer avant. Pourquoi? L’école est un pilier fondamental pour l’éducation et le bien-être de votre enfant. 

Choix du type d’école : Vous aurez le choix entre les écoles publiques, internationales, et parfois des écoles bilingues. Chacune a ses avantages et inconvénients en termes de curriculum, de coût, et d’intégration culturelle. Il est pour cela nécessaire de faire des recherches, discuter avec le personnel ou d’autres parents pour comprendre si l’école correspond bien à vos attentes et aux besoins de vos enfants.

Inscriptions : Les processus d’inscription peuvent varier grandement. Certaines écoles demandent des tests d’entrée, tandis que d’autres peuvent avoir de longues listes d’attente. Commencez vos démarches à l’avance peut être utile pour sécuriser une place.

Adaptation : Préparez vos enfants à la transition. Discutez avec eux de ce changement, familiarisez-les avec la nouvelle langue si nécessaire. Restez en contact avec les enseignants pour suivre leur adaptation peut être intéressant.

Mon conseil: Selon son âge, bien entendu, discuter avec son enfant peut être utile pour bien ses intérêts et ses envies. Partager les différentes options permet à l’enfant de se projeter et de s’acclimater à son nouvel environnement. 

ÉTAPE 4. Développer sa nouvelle vie sociale

Construire un nouveau réseau social est crucial pour favoriser son intégration et trouver ses marques. Les points précédents portent sur le besoin de sécurité. La vie sociale quant à elle vient combler un autre besoin fondamental: le besoin d’appartenance qui est un autre élément essentiel à prendre en considération. 

Voici quelques pistes:  

L’école. Aussi bien pour les enfants, que nous en tant que parents.  l’école peut être un lieu important de sociabilisation. 

Les activités et loisirs : Rejoignez des clubs sportifs, des groupes d’activités artistiques, ou toute autre organisation qui vous intéresse. Cela peut être un excellent moyen de rencontrer des gens avec des intérêts similaires. Faites vous une liste et testez! 

La communauté expatriée : Les groupes d’expatriés peuvent être une ressource précieuse pour obtenir des conseils et du soutien. Ils organisent souvent des événements et des activités.

Le travail: Dîners, déjeuners le week-end, cela permet de rencontrer d’autres personnes et de tisser parfois des amitiés.

L’engagement local : Ne négligez pas l’importance de s’engager avec la communauté. Cela peut passer par le bénévolat, la participation à des événements locaux ou simplement par des interactions quotidiennes dans votre quartier pour tisser des liens avec d’autres personnes ayant des intérêts similaires. 

Mon conseil: Gardez le lien avec amis et famille à distance pour un soutien émotionnel, car il est précieux, surtout dans les moments difficiles où une oreille attentive est nécessaire. Parfois, l’aide d’un coach ou thérapeute peut être bénéfique si les proches ne parviennent pas à comprendre ce que vous vivez. Parallèlement, le déménagement est l’opportunité idéale pour explorer de nouvelles activités ou hobbies, comme un cours, un instrument de musique ou le tricot. Ces loisirs peuvent servir d’exutoire et aider à construire un nouveau cercle social dans votre nouvelle vie.

ÉTAPE 5. S’épanouir

C’est important d’y réfléchir avant ! L’épanouissement personnel et familial ne devrait pas être une réflexion postérieure à l’installation, mais un élément central de votre projet de vie à l’étranger. Je pense même que la question de votre bien-être et celui de votre famille devrait être considéré comme la première étape du projet.

Accompagnement Adapté: La transition vers un nouvel environnement peut être délicate pour les enfants. Il est crucial de les accompagner avec attention et empathie, en étant à l’écoute de leurs ressentis et besoins spécifiques. Cela implique de les rassurer, de participer activement à leur intégration scolaire et sociale, et de les encourager à exprimer librement leurs émotions face à ce changement. Je vous donne plus de détails dans cet article. 

Les 3 dimensions de l’épanouissement:

  • Votre “Moi”: Prenez le temps de vous interroger sur ce qui vous rend vraiment heureuse.x et épanoui.e. Quelles sont les activités qui vous font sentir bien? Comment pouvez-vous intégrer vos passions dans votre nouvelle vie à l’étranger? N’oubliez pas, c’est important de prendre du temps pour vous d’abord, votre couple et en famille! 
  • Votre Famille: Assurer l’équilibre et le bonheur familial est essentiel. Cela peut signifier trouver de nouvelles routines, activités ou idées qui renforcent les liens familiaux dans ce nouveau contexte. Pour moi, le bonheur de mes enfants est encore plus important que le mien et je sais que je passe beaucoup de temps et d’énergie pour ma famille. 
  • Le Monde Extérieur: L’interaction avec votre nouvelle communauté peut être une source riche d’épanouissement. Engagez-vous dans des activités locales, nouez des amitiés, explorez les opportunités de carrière ou de bénévolat. Ce sont autant de manières de vous sentir connecté et valorisé dans votre nouvel environnement. Ma liberté financière a toujours été importante. Travailler compte beaucoup pour moi, mais plus encore: aider et apporter ma contribution pour des projets liés à la protection et au bien-être de l’enfant et des familles. J’ai toujours été très impliquée et cela a été l’un de mes plus grandes sources d’épanouissement. 

 

Mon conseil: Un coach peut être un allié précieux à des moments clés pendant votre aventure. Un bon coach ou un mentor vous aidera à clarifier vos objectifs, à surmonter les obstacles et à exploiter vos forces. Si cette démarche vous intéresse, je serais ravie de partager mes expériences et de vous orienter vers des ressources utiles pour redéfinir vos aspirations et réaliser pleinement votre potentiel.

 

J’espère que ces 5 étapes vont vous aider. Je sais que le départ à l’étranger est une période compliquée. Parfois, on peut se sentir très seule, surtout lorsque l’on se pose des questions et que l’on n’a personne à qui parler.

Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à me contacter pour une séance de 30 minutes gratuite pour faire un premier point ensemble. je serai heureuse d’en discuter et d’être à vos côtés. 

Au plaisir, 

 Laurene

 

New York, le 8 mars 2024